dimanche 29 juillet 2012

Le dimanche 29 juillet 2012 par Marine S dans    Pas encore de commentaire
Comme il me restait un peu de pâte brisée de la quiche saumon fenouil de vendredi soir, j'ai eu envie de me lancer dans la tarte au citron meringuée ! 
Là j'ai trouvé deux écoles : 
- ceux qui cuisent la pâte à blanc, préparent la crème citron en parallèle, et garnissent la pâte cuite de crème
- ceux qui versent la crème dans la pâte semi-cuite et font cuire au four les deux en même temps
Il y avait aussi des recettes avec ou sans beurre...
Dans cette article je testerai donc les différentes sortes de tartes au citron que l'on peut rencontrer !

Premier essai : cuisson simultanée de la pâte et de la préparation au citron

J'avais donc une pâte toute prête, la prochaine fois je ferai l'effort de faire une pâte sablée (c'est meilleur !) moi-même (et de mettre la recette qui va avec). Sur les photos ça fait une petite tarte, mais dans la recette ci-dessous j'ai mis les proportions pour une tarte de taille normale.

Donc tout d'abord, faire cuire partiellement la pâte sablée à blanc 5-7 min au four à 200°C. Si possible, mettre des haricots secs pour éviter que la pâte ne gonfle, mais sinon piquer la pâte avec une fourchette et surveiller que le fond ne gonfle pas à la cuisson.

Pendant ce temps, préparer la crème au citron.

Ingrédients pour la crème au citron :
- 1 oeuf
- 80 g de sucre
- 1 citron
- 40 g de beurre

Dans un saladier, bien mélanger l'oeuf et le sucre, puis le jus du citron (vous pouvez aussi rajouter le zeste d'une moitié de citron). Rajouter ensuite le beurre ramolli et bien mélanger. Ça donne une préparation très liquide, mais pas de panique elle va se densifier à la cuisson ! (j'avoue j'ai paniqué sur le coup...)

Verser la préparation sur le fond de tarte précuit et enfourner 25 à 30 min. La tarte doit être toute dorée à la sortie du four. Comme ça :


Ensuite, préparer la meringue.

Ingrédients pour la meringue :
- 2 blancs d'oeuf
- 60 g de sucre en poudre

Commencer à battre les blancs en neige au batteur. Quand ils deviennent bien mousseux, incorporer le sucre en poudre. Continuer à battre pour obtenir une neige bien ferme.

Recouvrir la tarte de cette meringue (j'ai commencé à la poche à douille pour faire joli, mais je n'avais que des petits embouts qui faisaient des vers de terre de meringue, alors je l'ai finie à la spatule !). Pour finir, passer la tarte au four jusqu'à ce que la meringue colore légèrement.

Et voilà ! La minute dégustation : alors ce n'est pas la tarte au citron que l'on trouve en pâtisserie car en pâtisserie ils ne cuisent pas la crème au four, ce qui fait une crème pâtissière jaune poussin alors que dans cette recette elle est plus dorée (merci à Alex pour la réflexion "Bah elle est pas jaune"). Mais du coup je trouve que l'on sent plus le goût du citron et que la préparation est plus légère !

Néanmoins, elle a en effet moins d'allure que celle que l'on trouve en pâtisserie !

Deuxième essai : cuisson séparée de la pâte et de la préparation au citron

A suivre... Je ne résiste pas à l'envie de vous confier mon souhait de remplacer le jus de citron par du jus de pamplemousse pour la prochaine fois !! Eh oui pourquoi ça ne marcherait pas aussi avec le pamplemousse !

vendredi 13 juillet 2012

Le vendredi 13 juillet 2012 par Marine S dans    Pas encore de commentaire
Ce soir, je teste mes macarons curry-coco-chocolat extra noir ! Ayant retenu la leçon de la dernière fois, j'ai sorti et séparé mes blancs ce matin pour les laisser toute la journée hors du frigo sous un film plastique. Et ça a marché, j'ai retrouvé ma collerette !

Pour 20 macarons curry coco (40 coques) :
- 2 blancs d'oeuf (75 g) à laisser séparés car chaque blanc a son utilité
- 80 g de sucre glace
- 60 g de poudre d'amande
- 20 g de noix de coco
- 80 g de sucre en poudre
- 20 g d'eau
- 1 cuillère à café de curry

Pour la ganache au chocolat noir :
- 50 g de chocolat noir
- crème fraîche

Pour une garniture plus originale : une mousse de poulet, mais je ne sais pas si je vais oser tenter cette fois !

Une petite frayeur lorsque j'ai monté mes blancs en neige, ils étaient assez liquides après l'ajout du sirop de sucre... mais finalement ça n'a pas trop influencé la texture.

Petite erreur de cuisson aussi, j'ai voulu retester 145°C car c'était la température à laquelle j'avais cuit mes derniers macarons (ceux aux noix), mais cette fois la consistance de la pâte a fait que j'ai dû les laisser plus de 25 minutes au four pour arriver à les décoller de la plaque sans qu'ils restent collés. Cela leur donne un côté un peu croquant, à voir s'ils ne sont pas trop secs !

Enfin l'échec de la soirée : je n'ai pas de crème fraîche pour faire la ganache ! Il faudra attendre demain pour les goûter !

Je vais aussi en congeler une partie pour voir ce que cela donne. Il parait que ça marche très bien.